A l’automne, je fais ma BA !

Tu sens toi aussi que le vent commence à être un peu plus frais ? Tu trouves aussi que c’est dur de se lever avant le soleil ? On est en train de basculer de l’époque chaude à l’époque froide. Et ce genre de changement n’est pas évident pour notre corps.

L’automne c’est beau, mais pas très chaud

En réalité, ça pourrait l’être, si on pouvait parfaitement respecter notre rythme naturel. On aurait tendance à raccourcir les journées, en accord avec le cycle du soleil. On serait enclin à faire des réserves plutôt qu’à produire. Et on accorderait plus de place au sommeil.

Mais pour la plupart d’entre nous, qui a des contraintes sociétales, notre rythme doit être identique à celui de l’été. Et en général, avec l’énergie accumulée à la belle saison on arrive à tenir le coup… Jusqu’en décembre où notre réserve d’énergie est vide et commence la valse des petites (et grandes) maladies.

Le pire étant que nos pitchouns sont eux aussi soumis à cette exigence de rythme. Et ils sont encore plus sensibles que nous aux variations saisonnières !

Voilà pourquoi il est important de prendre soin de soi, pour aborder l’hiver sereinement.

Le nettoyage d’automne

Je te dispense de faire comme au printemps : sortir toute la maison et nettoyer à fond. Mmm, tu vas plutôt faire un nettoyage intérieur de toute la famille.

Pour les adultes une cure de détoxication peut s’amorcer tranquillou. Plusieurs options s’offrent à toi. Si tu es totalement novice en la matière, tu peux tester la monodiète sur une très courte durée. Le principe de la monodiète, c’est de ne consommer qu’un seul aliment, pour favoriser le repos digestif et donc l’utilisation par le corps de cette énergie gagnée pour le nettoyage. Évidemment, on ne va pas partir sur la monodiète de Nutella ou de frites. On va partir sur des légumes ou des céréales sans gluten. Qu’on choisit en fonction de la saison (of course), de ses goûts personnels et de leurs vertus. Les cures d’automne vont typiquement être des cures de raisin, de carottes, de pommes, ou de pommes de terre. Et quand on n’a pas l’habitude, on commence par un repas par semaine, si tout se passe bien, on peut tenter la journée et si tu es un winner, tu peux aller jusqu’à 3 jours.

Si tu es déjà au mode avancé, un jeûne sera encore plus efficace. Va voir cet article pour avoir les différents types de jeûne et choisir celui qui te convient.

On trouve plusieurs formes de spiruline

Pour les enfants, une petite détox est aussi possible, à partir de 3 ans. La spiruline va faire un super travail. Qu’est-ce que la spiruline ? C’est une micro-algue d’eau douce, qui est considérée comme un superaliment. En effet, elle contient une grande quantité de protéines d’excellente qualité → c’est l’amie des végétariens. Elle est très riche en vitamines et minéraux, en particulier la B12 (du coup c’est aussi l’amie des végétaliens), la vitamine K, le fer (youhou, pour toutes les femmes en âge de procréer). Elle contient aussi de la phycocyanine, le pigment bleu qui lui donne sa couleur caractéristique. Et ce dernier est un allié de choix car il va induire une détoxication, et aussi stimuler les défenses immunitaires. En faisant faire une cure à tes enfants tu fais d’une pierre deux coups !

Tu pourras trouver de la spiruline française assez facilement, mais si tu hésites, et veux être sûr de a provenance et la qualité, tu peux en acheter . Jusqu’à 6 ans, il vaut mieux la mettre en poudre dans un dessert, une compote ou une salade. Tu donnes l’équivalent d’une cuillère à café par jour, pendant 3 semaines, et ça va booster ton enfant pour le reste de la saison froide. Après 6 ans, tu peux lui donner en comprimés, c’est un peu plus facile à faire passer. L’odeur très franche est facilement atténuée par la nourriture où on la place, mais la couleur bleu-vert peut rebuter certains enfants.

Je booste mes défenses immunitaires

Alors voilà, avec le paragraphe d’avant, tu as vu une première possibilité pour stimuler tes défenses immunitaires. Oui, bien sûr, les grands aussi peuvent faire la cure de spiruline.

Tu peux aussi t’orienter vers les produits de la ruche : pollen frais, gelée royale et propolis. La propolis ayant aussi des propriétés antibactériennes, il faut l’utiliser avec parcimonie en phase de prévention (par contre garde ça en tête, on va en reparler plus tard pour son utilisation en cas de maladie). Le pollen est lui aussi une petite merveille, riche en vitamines et en antioxydant, il va te remettre sur les rails avant les frimas. Il faut choisir du pollen frais congelé, plutôt que du séché qui a perdu une partie de ses propriétés. Tu prends une cuillère à café par jour, saupoudré sur ton petit déj ou ta salade, pendant 21 jours, et on en reparle !

Je m’oriente vers une alimentation pleine de vitalité

L’automne est plein de couleurs ! Et ça doit t’orienter dans tes choix alimentaires. Non, pas dans la couleur de ton prochain M&M’s ! Il faut profiter de tous ces beaux légumes de couleur orange, verte ou violette, qui se pressent sur les étals pour nous dire « mange moi ». Parce que leur couleur veut dire ANTIOXYDANT, et que ça va bien t’aider à garder la patate. Alors dans ton assiette, tu mets du vert, du orange, du jaune, du rouge, du violet, et tu t’assures comme ça d’avoir plein d’antioxydants différents. En plus c’est un vrai bonheur de déguster courges, carottes, prunes, figues, raisins, les premiers choux…

Miam, trop de belles couleurs dans l’assiette !

L’autre bonheur de l’automne, ce sont les châtaignes. Elles ne brillent pas par leur teneur en antioxydant, mais par leur richesse en potassium. Ce minéral permet d’alcaliniser l’organisme. Dans notre société moderne, on a tendance à être acidifié par notre alimentation et notre mode de vie (trop de stress, pas assez de sport, pas assez d’air frais). Or l’acidification favorise l’inflammation donc affaiblit le système immunitaire à la longue. Consommer des châtaignes permet de remettre un peu à niveau la balance, même s’il faut un travail sur l’hygiène de vie globale pour obtenir quelque chose de durable.

En route pour l’action !

Maintenant que tu as les tips, il va falloir les mettre à exécution. Pas tous en même temps, on y va zen ! Mais on prend en main la familia, et on se prépare tous à passer un bel hiver ! Partage ton plan d’action et tes résultats en commentaire !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *